L’Huile de Palme, tout ce qu’il faut savoir !

On parle beaucoup de l’huile de palme avec l’activité de Nutella, mais quelle est donc cette plante si décriée ? Quelles sont ses utilisations et sans dangerosité réelle ? Tout d’abord, il faut savoir que l’huile de Palme est extraite par pression à chaud de la pulpe des fruits des palmiers à huile. L’huile de palmiste provient de l’amande du noyau. Cette dernière est surtout utilisée dans l’industrie cosmétique.

Présentation de l’huile de palme

L’huile de palme est l’huile la plus consommée au monde (25%) : sa consommation dépasse l’huile de soja et l’huile de colza. Elle est utilisée industriellement dans l’agroalimentaire, la cosmétique et les biocarburants.
Le principal avantage de cette huile est son faible coût de production, qui explique qu’elle est présente dans la moitié de nos aliments.

Consommation de l’huile de palme

20160921_huile_de_palmePar ailleurs, on constate une très forte consommation mondiale : 22,5 millions de tonnes consommées en 2010. On prévoit de doubler cette consommation en 2020 : 40 millions de tonnes d’huile de palme ! Cette très forte consommation est à l’origine de la déforestation en Indonésie et dans de nombreuses autres forêts tropicales dans le monde. Cette déforestation provoquera la disparation de nombreuses espèces animales (orang-outan, tigres, rhinocéros, …) : la forêt tropicale est brûlée pour faire place aux cultures de palmiers à huile.

Mais les effets néfastes de l’huile de palme sont de plus en plus évoqués. Dans l’agroalimentaire, la consommation de l’huile de palme pourrait augmenter le taux de cholestérol dans le sang, et par conséquent, entraîner des risques cardio-vasculaires. Dans le domaine de la cosmétique, l’huile de palme est utilisée dans de nombreux produits de beauté et d’hygiène, comme dans les savons, démaquillant, shampoing, par exemple. Mais ces produits cosmétiques sont vivement déconseillés aux personnes ayant la peau sèche ou sensibles.

L’huile de palme, l’industrie agroalimentaire et cosmétique

Dans l’agroalimentaire, il sera difficile de trouver la mention « huile de palme » sur les étiquettes des produits industriels. Les fabricants indiqueront plutôt la simple mention « huile végétale »
Dans l’industrie cosmétique, la nomenclature INCI impose la mention « SODIUM PALMATE » pour l’huile de palme et « SODIUM PALM KERNELATE » pour l’huile de palmiste.

Les autres huiles végétales

Il existe des huiles dont leur qualité est bien meilleure, comme l’huile d’olive, l’huile de figue de barbarie, l’huile d’argan… Cependant, il est difficile de trouver des produits d’hygiène et de soin sans huile de palme, et ces derniers étant, en général, plus chers que les produits à base d’huile de palme.

Il faut donc avoir l’œil vigilant et le réflexe de lire les étiquettes mentionnant la composition du produit (liste des ingrédients INCI) que l’on achète.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *