Fard à paupières : à chaque couleur d’yeux un maquillage adapté !

Envie de faire ressortir votre regard pour ensorceler vos admirateurs ? Adaptez votre maquillage à la teinte de vos yeux. Pour assortir votre fard à paupières avec la teinte de votre iris, gardez bien en tête les règles d’or pour réussir votre maquillage, quelle que soit la couleur de vos yeux. Voici donc quelques conseils pro pour bien habiller votre regard.

Le préalable avant le choix du fard à paupières

Pour ne pas fausser votre maquillage, éviter à tout prix le ton sur ton. Imiter bêtement la couleur des yeux ou des vêtements peut alourdir votre regard et effacer son charme naturel.  Misez plutôt sur les contrastes et les nuances pour un regard mystérieux, séduisant et glamour. De même, une paupière chargée en couleurs peut risquer de donner un effet « too much ». Mieux vaut se limiter à 3 couleurs au maximum pour ne pas dénaturer votre regard.

Un maquillage adapté : le choix de l’ombre à paupières

Il convient de se centrer sur la couleur de votre iris pour affiner le choix de la teinte pour votre maquillage. En effet, détendez-vous, car, il y a un assortiment de couleurs qui peuvent convenir à vos yeux bleus, verts ou marron.

eye-makeup-promDes yeux verts : en respectant la règle du contraste, évitez le vert. Par contre, d’autres teintes conviendront parfaitement, là-dessus vous pouvez être rassurée. Les teintes qui sublimeront votre regard d’émeraude sont aubergine, violet, mauve, lilas, violine ou rose violine.

Des yeux bleus : vous l’avez compris, il ne faut pas choisir le bleu même si vos escarpins sont bleus comme le ciel. Choisissez plutôt des nuances autour du jaune et de l’orange pour sublimer votre regard. Les couleurs du soleil conviendront à un bel iris bleu, vous pouvez optez aussi pour des teintes dorées.

Des yeux marrons : passe-partout, les yeux marrons sont les plus faciles à maquiller.  Une touche de rose, d’émeraude ou de violet se marieront bien avec des yeux noisettes ou marron foncé. N’oubliez pas de dégrader le ton depuis le ras du cil vers l’arcade sourcilière.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *